Améliorer son endurance grâce à son alimentation ? oui c’est possible !

Améliorer son endurance grâce à son alimentation ? oui c’est possible !

Si l’entrainement, notamment l’allure fondamentale, est très important pour progresser en endurance, l’alimentation l’est tout autant. Au premier abord vous me diriez : mais quelle alimentation adoptée pour une progression en endurance ? C’est tout d’abord dans la chimie que l’on trouve la réponse à cette question.

  1. Les fruits et légumes oui, mais surtout la science
  2. Les glucides, carburant incroyable
  3. Les protéines, véritables constructeurs de nos muscles
  4. Les lipides, gras mais efficaces

Je commence mon plan d’entrainement

Les fruits et légumes oui, mais surtout la science

La consommation naturelle d’oxygène par notre corps engendre la production de radicaux libres. Au cours de la respiration, de nombreuses liaisons entre les atomes sont détruites par procédés chimiques, ce qui créer des atomes déséquilibrés, les radicaux libres. La pratique du sport d’endurance entraîne de ce fait une surproduction par notre organisme de ces radicaux libres.
Tant qu’ils sont présents en petite quantité les radicaux libres sont inoffensifs (voir même bénéfiques pour la santé, ils détruisent les cellules infectieuses, comme les microbes et virus). En revanche lorsqu’ils sont en trop gros nombre, ils deviennent dangereux car ils s’attaquent aux cellules saines de notre organisme. Souvent ils sont donc à l’origine de pathologies mais aussi et surtout de blessures et de mauvaises performances dans le cadre d’un sportif, soit d’une baisse de l’endurance.
C’est maintenant qu’interviennent les fruits et légumes, ils contiennent des anti-oxydants qui sont naturellement capable de stopper les effets des radicaux libres. Manger des fruits et légumes permets ainsi de maintenir une endurance à son niveau souhaitée mais aussi de l’augmenter en s’assurant une pratique plus régulière de son sport.

Quels sont les aliments riches en anti-oxydants ?

  1. Le haricot rouge, le haricot noir et le haricot pinto
  2. La canneberge
  3. L’artichaut
  4. Le cacao
  5. Les noix et noisettes
  6. Le gingembre
  7. La mûre
  8. La framboise
  9. Le pruneau
  10. La pomme

Les glucides, carburant incroyable

Les glucides sont essentiels à l’endurance, ils constituent le carburant des sportifs. Ils fournissent l’énergie nécessaire à la pratique de l’effort. Les glucides permettent à notre organisme de ne pas atteindre les pics d’insulines responsables d’hypoglycémies. En consommant régulièrement des glucides, les performances d’un sportif peuvent être constante et s’améliorer s’il continue à pousser ses entrainements au maximum. Vous l’auriez compris quinoa, riz et pates sont vos meilleurs amis !

Quels sont les aliments riches en glucides  ?

  1. Le sucre
  2. Le miel
  3. Les céréales
  4. Le pain
  5. Les pommes de terre, les pâtes, riz et légumes
  6. Les fruits frais et secs

Les protéines, véritables constructeurs de nos muscles

Un classique incontournable chez les sportifs, les protéines sont indispensables à la construction des muscles. Lorsqu’un sportif produit un effort ses fibres musculaires se brisent, afin qu’elles se reconstruisent de manière plus résistantes notre organisme a besoin de protéine qu’elles soient végétales ou animales. Ainsi, en se reformant, nos muscles deviennent plus performants et améliorent notre endurance.

Quels sont les aliments riches en protéines ?

  1. La viande
  2. Le poisson
  3. Les œufs et les produits laitiers
  4. Les légumineuses
  5. Les noix et graines
  6. Les céréales et dérivés

Les lipides, gras mais efficaces

Ainsi, une alimentation équilibrée est plus que souhaitée si l’on veut améliorer ses performances endurantes. C’est pourquoi les lipides sont eux aussi important. Les lipides on a tendance à les éviter parce qu’on ne veut pas grossir. Cependant ils sont essentiels à l’endurance car en effet lorsque notre organisme a consommé tous les glucides et nutriments qui lui apportent de l’énergie, il consomme les lipides stockés. Ils sont donc une ressource supplémentaire pour notre corps. Pas si mauvais que ça la graisse quand on veut gagner en endurance !

Finalement, améliorer son endurance par la nourriture est très simple. Il suffit d’avoir une alimentation bien équilibrée et suivre les conseils ci-dessus. Un dernier élément à prendre en compte, c’est l’eau ! Un sportif mal hydraté peut voir ses performances réduites de 20% ! Comment puis-je savoir si je suis bien hydraté ? La couleur de l’urine est un bon indicateur (plus votre urine est claire, plus votre hydratation est bonne). Il faut donc consommer en moyenne 2 litres d’eau par jour, bien s’hydraté avant son entraînement, pendant et après. Enfin, bien évidemment l’alimentation ne résout pas le souci de l’endurance, mais elle vient donner au sportif la possibilité d’accéder à 100% de ses capacités.

Quels sont les aliments riches en lipides ?

  1. Huiles  (huile de lin, l’huile de noix, l’huile de colza, l’huile d’olive, …)
  2. Oléagineux (les noix, les amandes, les noisettes, …)
  3. Oeufs
  4. Poissons (le saumon, le hareng, les sardines, le maquereau…)
  5. Graines (les graines de lin, les graines de chia, …)
  6. Viandes
  7. Légumes (l’avocat, le cresson, la laitue, les épinards…)